Poème …

Au dessus de ma tête
Derrière les feuilles encore vertes
Les nuages poursuivent intemporels
Leur danse éternelle.

Le souffle de l’air caresse mon corps
Le bleu du ciel m’absorbe plus encore
L’horizon sans fin, aérien
Vibre d’une douceur hors du commun.

L’impermanence est là
Les désirs se sont éloignés
Pour dans mon ne laisser que félicité
Et une profonde et heureuse joie.

Chaque jour est un renouveau
Une transition vers plus haut
Plus beau
Il faut simplement accepter
Pour sur son chemin continuer de progresser. …

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s